musée du diocèse de lyon

entrée

Loup

†542

 

 

 

 

 

LOUP est peut-être issu d’une grande famille lyonnaise proche du Roi burgonde Sigismond.

 

Il se retire au monastère de l’Ile-Barbe pour y mener une vie d’anachorète. Il en devient abbé.

 

C’est au cours des guerres qui opposent Francs et Burgondes que les moines désertent l’abbaye par crainte des Francs et que Loup est choisi pour devenir évêque de Lyon, alors sous tutelle burgonde. En 534 le diocèse passe sous la tutelle du roi franc Childebert.

 

En 538 il participe, et sans doute même le préside-t-il en tant que « Métropolitain de l’Eglise de Lyon », à un Concile des évêques de l’Eglise franque à Orléans.

 

Il se serait retiré dans son monastère où il meurt en 542. Il est inhumé dans son abbaye, dont l’église principale porte par la suite son nom et celui de saint Martin de Tours.

 

 

 

DOCUMENTS

-          Bibliothèque Municipale de Lyon, notice sur l’abbaye de l’Ile-Barbe

g.decourt