musée du diocèse de lyon

entrée

Prieuré de Pommiers-en-Forez

878

 

 

 

 

 

En 878 (834) un prieuré est fondé à Pommiers par des moines venus de l’abbaye de Nantua.

 

En 891, il devient propriété de l'archevêque de Lyon REMY, mais rendu par son successeur, AURELIEN, à l’abbaye de Nantua dont il est ancien abbé.

 

En 960 (959), le prieuré est rattaché, avec l’abbaye de Nantua, à l’abbaye de Cluny ; les bâtiments (église, salles conventuelles, etc.) sont reconstruits.

 

L'église prieurale est dédiée aux saints Pierre et Paul tandis que l’église paroissiale l’est à saint Julien.

 

Le prieur exerce la justice et la charge curiale (paroisse). Il dirige une douzaine de moines.

 

Pendant la Guerre de Cent Ans des fortifications sont édifiées.

 

Au XVIème siècle, le prieuré devient commende. Sont édifiés le Logis du Prieur et les galeries du cloître. Le site est partiellement saccagé par des troupes huguenotes.

 

Ensuite plusieurs prieurs sont issus de la même famille de Rostaing.

 

Au XVIIIème siècle est restaurée une partie des bâtiments.

 

En 1790 les moines ne sont plus que 3 lorsqu’ils doivent quitter les lieux ; le prieuré est vendu comme bien national.

 

Au XXème siècle le prieuré est aménagé par le propriétaire en maison de repos pour les prêtres du diocèse de Lyon.

 

En 1990 il devient propriété du Conseil général de la Loire qui le restaure pour accueillir expositions, concerts, colloques...

 

L’église prieurale est devenue l’église paroissiale actuelle.

 

 

 

DOCUMENTS

 

 

-      Conseil général de la Loire, Bienvenue au Prieuré de Pommiers

 

-      ForezInfo, Pommiers-en-Forez (photographies, video)

 

-      Sites clunisiens

 

-      Mairie de Pommiers (photographies, plan)

 

-      Ministère de la culture, base Mérimée (architecture)

 

-      Ministère de la culture, base Palissy (objets)

 

-      Paroisse Saint-Michel de Nantua, L’abbaye de Nantua, sœur aînée de Cluny

 

a.chapel