musée du diocèse de lyon

entrée

Commanderie de Saint Jean des Prés

1154

 

 

 

 

 

Vers 1154-1156 (les dates sont incertaines) Guy II, comte de Forez, fait plusieurs donations, dont le Pré comtal pour fonder un hôpital hors les murs de la cité de Montbrison.

 

Sans doute après la permutatio de 1173, pour favoriser face aux archevêques de Lyon l’implantation de l’Ordre de Saint-Jean de Jérusalem, qui est indépendant des évêques, il confie cet hôpital appelé « commanderie Saint-Jean-des-Prés » à cet ordre hospitalier. Arnulphe est le premier « maître de la maison » ou « procureur »; il meurt en 1239.

 

Après un accord avec les moines de Savigneux, dépendant de l’abbaye de La Chaise-Dieu, une chapelle est construite qui ne sert qu’aux hospitaliers et à leurs familiers.

 

Au XIIIème cette commanderie reçoit de nombreuses donations, a de multiples droits dans la cité et les paroisses alentour.

 

Dans la deuxième moitié du XIIème siècle sont construits l'église et plusieurs bâtiments.

 

A la Révolution les biens sont vendus comme biens nationaux.

 

En 1970 les bâtiments sont détruits sauf l’église.

 

En 1991 l’église est inscrite à l’inventaire des Monuments historiques.

 

En juillet 1998, la Société Historique et Archéologique du Forez La Diana entame des travaux de restauration.

 

 

 

DOCUMENTS

 

 

-      BAROU Joseph, 1995, Le « droit des langues » du commandeur de Saint-Jean-des-Prés de Montbrison (site forehistoire)

 

-      JACQUEMONT Muriel, 2006, La commanderie Saint-Jean-des-Prés. La chapelle : dernier vestige, in La Mémoire des lieux. Hommage à Robert Périchon, 1928-1999, (CHOL Isabelle (dir.), pp.135-146

 

-      MARTIN Bruno Jean, 2009, L’établissement des Hospitaliers en Forez, Bulletin La Diana, 68/1, pp.52-78

 

-      La Diana, La commanderie

 

-      Ministère de la culture, base Mérimée, La Commanderie Saint-Jean-des-Prés

 

a.chapel