musée du diocèse de lyon

entrée   

 

société de prêtres

Sury-le-Comtal

 

 

 

Il existait un prieuré dépendant à l’origine de l’abbaye de l’Ile-Barbe puis du Chapitre de Lyon puis du Roi ; ceux-ci bénéficiaient des revenus et nommaient le curé de la paroisse.

 

Une société de prêtres, peut-être créée à la fin du XIVème siècle, est citée dans un acte daté du 25 juillet 1411. Elle reçoit plusieurs fondations de messes et plusieurs chapelles sont dédiées à ces fondations.

 

Le prieur de la société en 1479 établit des statuts. A cette époque il nomme le curé qui n’est pas lui-même sociétaire.

 

La société compte alors 8 membres, mais devant l’augmentation des messes à célébrer, en 1493 l’archevêque de Lyon l’autorise à passer à 12 sociétaires. Avec les guerres et les épidémies, les ressources diminuent et en 1614 on ne compte que 5 sociétaires parmi lesquels le curé choisit ses vicaires.

 

Au XVIIème siècle la société s’occupe d’une école qui bénéficie de plusieurs fondations faites au profit des « clercs tonsurés de l’église de Sury qui sont chargés des petites écoles ».

 

En 1677 les statuts sont modifiés : pour commencer des études en vue d’entrer dans la société il faut avoir été clerc pendant trois ans, le nombre de sociétaires est limité à 9, et en 1678 on exige des sociétaires une expérience d’un an comme vicaire dans une paroisse.

 

Au début du XVIIIème siècle, la nomination du curé échappe au prieur de la société. Des tensions au sujet des finances se font jour entre curés et sociétaires.

 

Avec la diminution du nombre de prêtres sociétaires, l’école est dirigée par des clercs, diacre ou prêtre, désignés par les habitants.

 

En 1784 meurt le dernier des sociétaires.

 

Les statuts figurent en latin dans l’article cité de l’abbé RELAVE et en latin et français dans son ouvrage de 1907.

 

 

 

 

DOCUMENTS

 

 

-      RELAVE Pierre Maxime, 1899, Notes historiques sur le Prieuré, la paroisse et la Société de prêtres de Sury-le-Comtal, Bulletin de la Diana, n°1

 

-      RELAVE Pierre Maxime, 1907, Sury-le-Comtal en Forez. Essai d’Histoire et d’Archéologie

 

-      BAROU Joseph, 1992, L’école de Sury à la veille de la Révolution, Village de Forez, n°49

 

 

g.decourt