musée du diocèse de lyon

entrée

 

François de Rohan

1479-1536

 

 

 

 

 

François De ROHAN naît à Paris en 1479.

 

Il est nommé évêque d’Angers en 1499, avec dispense d’âge, et en 1501, en même temps, archevêque de Lyon.

 

Il dut attendre ses vingt-cinq ans pour être sacré évêque, en 1504.

 

Il prend possession de son siège lyonnais en 1506. Il réside soit à Lyon soit à Angers.

 

Il fait éditer en 1508 les Instructions des curés pour instruire le simple peuple de Jean de GERSON.

 

Il préside le Concile de Tours en 1510. En 1511 il est au Concile de Pise puis Milan.

 

En 1515 le diocèse se voit amputé de plusieurs paroisses pour former le diocèse de Bourg, qui sera supprimé l’année suivante, puis rétabli en 1521, ou 1522, pour être à nouveau supprimé en 1535, ou 1534. La Bresse appartient alors au duché de Savoie.

 

Il convoque un Concile provincial à Lyon en 1528 auquel, tombé malade à Paris, il n’assiste pas et qu’il fait présider par l’évêque de Macon.

 

C’est durant son épiscopat que des humanistes célèbres séjournent à Lyon : ERASME en 1506 et 1521, depuis 1523 l’imprimeur Sébastien GRYPHE, RABELAIS arrivé à Lyon en 1532, Barthélemy ANEAU depuis 1529 ou 1533, Etienne DOLET et Bonaventure DES PERIERS arrivés en 1534, Clément MAROT en 1536… Pendant ses nombreuses absences du diocèse, les « idées nouvelles » se répandent…

 

C’est aussi en son absence que fut décidé en 1535, après la famine de 1530 (1531), le principe de l’Aumône générale.

 

Il meurt en 1536 à Paris.

 

Il est inhumé en la Primatiale Saint-Jean de Lyon. Sa tombe est profanée avec d’autres en 1562 par les troupes du Baron des Adrets.

 

 

DOCUMENTS

 

-      voir notice sur les Dames de Saint-Pierre

 

g.decourt