musée du diocèse de lyon

entrée

André Perrin

1753-1844

 

 

 

 

 

André Perrin naît à Feurs en 1753.

 

Il fait ses études au Séminaire Saint-Charles de Lyon.

 

En 1778 il est ordonné prêtre ; il est alors nommé vicaire à Feurs.

 

En 1792 il refuse de prêter serment à la Constitution civile du clergé et s’exile en Suisse : il retrouve à Martigny plusieurs prêtres du diocèse.

 

Fin 1794 il rentre en France et reste dans la clandestinité comme « missionnaire évangélique » à Lyon sous l’autorité de l’abbé Linsolas.

 

En 1801 il est nommé chapelain à la cathédrale Saint-Jean.

 

En 1798 il est nommé aumônier de la Prison de Roanne située tout à côté, qui héberge aussi bien des prévenus que des condamnés à mort ou des vagabonds.

 

En 1865 des prisonniers sont transférés dans une nouvelle prison construite dans le quartier de Perrache.

 

Ces deux prisons sont chaque jour visitées par un bon prêtre, dont le nom est resté obscur chez le sacerdoce à la mode ; il ne s’est point fait remarquer, lui, le bon vieillard, par son éloquence en chaire, par ses écrits dramatiques. Qui, autres que les malheureux, connaît l’abbé Perrin ? Ils le connaissent bien aussi les voleurs, les assassins, car il n’arrive point la menace à la bouche pour décourager et maudire.

(Notice biographique, p.44)

 

L’abbé Perrin assure le service de la messe, rend quotidiennement visite aux prisonniers, hommes et femmes ; en plus de l’assistance morale, avec le concours de bénévoles il apporte des vêtements, des livres, propose des cours… Il accompagne les condamnés à l’échafaud place des Minimes. Il exerce ce ministère, semble-t-il jusqu’à sa mort.

 

Il décède en 1844.

 

 

 

DOCUMENTS

 

 

-      BOITEL Léon, 1833, Lyon vu de Fourvières : Esquisses physiques, morales et historiques, La Prison de Roanne et l’abbé Perrin, pp.256-263

 

-      1836, L'Abbé Perrin, aumônier de la prison de Roanne. Notice biographique

 

-      MARTIN Jean-Baptiste, 1909, Histoire des églises et chapelles de Lyon, tome 2, pp.62-63

 

-      Archives départementales du Rhône, Prisons et prisonniers dans le Rhône (an VIII-1940)

 

-      voir notice sur l’abbé LINSOLAS

a.chapel