musée du diocèse de lyon

entrée

Pauline Marie JARICOT

1799-1862

 

 

Issue d’une famille de la bourgeoisie lyonnaise, elle abandonne bientôt les habitudes de son milieu, devient ouvrière, fait vœu de chasteté, et va déployer son action en trois domaines :

 

+ action en direction des ouvriers et des jeunes femmes

 

Henri Hours, conservateur des Archives diocésaines de Lyon

Pauline Jaricot devant l’insurrection de 1831

Archives du département du Vaucluse : les hauts-fourneaux de Rustrel

les hauts-fourneaux de Rustrel

 

+ groupes de prière

 

le Rosaire vivant

 

+ aide aux missions

 

Œuvres Pontificales Missionnaires

« la collecte du sou de la mission », Association de la Propagation de la Foi

Cardinal Tomko, O.P.M.

L’actualité du message de Pauline Jaricot et le sens de la mission aujourd’hui, 1999

 

 

De nombreux ouvrages et articles ont été rédigés sur la personnalité de P.M.Jaricot, figure « militante » :

 

Jacques Gadille, Université Lyon III

Marie-Pauline Jaricot, figure pionnière du laïcat missionnaire

 

Jérôme Grévy, Institut d’Etudes Politiques de Paris

Une femme de combats : Pauline-Marie Jaricot

 

Henri Hours, conservateur des Archives diocésaines de Lyon

Le génie organisateur de Pauline Jaricot

 

Sœur Marie Dominique de Jésus, dominicaine

Mon arrière grande tante, Pauline Jaricot

 

NAIDENOFF Georges, 1986, Pauline Jaricot

 

Le corps de la Vénérable Pauline Marie Jaricot est déposé dans une chapelle de l’église Saint-Nizier de Lyon et son cœur dans une chapelle de l’église Saint-Polycarpe de Lyon.

 

Biographie sur le site des O.P.M.