musée du diocèse de lyon

entrée

Claude Pierre Sifflet

1848-1911

 

 

 

 

 

Pierre SIFFLET naît en 1848 à Lyon au sein d’une famille catholique républicaine.

 

Il étudie à l’Ecole Mutuelle sur la paroisse des Chartreux puis au Petit Séminaire de l’Argentière. Il entre ensuite au Grand Séminaire Saint-Irénée.

 

Durant la fermeture du séminaire en 1870 il s’engage dans le Comité lyonnais de secours aux blessés puis est incorporé dans l’Armée de l’Est.

 

En 1873 il est ordonné prêtre.

 

Il a des problèmes de vue qui le handicapent dans ses divers ministères : préfet au Petit Séminaire de Montbrison, enseignant à l’école cléricale de Saint-Bonaventure puis en 1879 au Pensionnat de La Mulatière, en 1880 vicaire à Quincieux, en 1882 préfet à l’Ecole préparatoire de Chartreux à Lyon.

 

En 1883 il entre dans la Maison des Chartreux, la Société des prêtres de Saint-Irénée.

 

On le retrouve aux Ateliers du Père Boisard, à l’Ecole cléricale Saint-Bruno de 1887 à 1890, puis à l’Ecole de La Salle où il reste jusqu’à sa mort. Il exerce là son esprit critique pour présenter aux élèves des bases de la foi chrétienne suffisamment solides pour vivre dans une époque de grande contestation des religions.

 

L'abbé Sifflet écrivit des articles de presse, des brochures de propagande religieuse, des ouvrages d'apologétique ou de catéchisme, tous empreints de cet esprit critique, de cette originalité qui se résout difficilement à dire ce qui se dit d'ordinaire, ou à le dire comme on le dit.

Ces écrits parfois attirèrent pas mal d’ennuis tant à l’auteur qu’à ceux dont la charge était de l’avertir.

(nécrologie)

 

Ainsi en 1898 paraît avec l’imprimatur du diocèse de Lyon son Cours lucide et raisonné de la doctrine chrétienne. Les Sept mystères chrétiens : Trinité, Péché originel, Incarnation, Rédemption, Eucharistie, Résurrection des corps, Eternité, Souffrance, au regard de la nature, de la raison et de l’irréligion ; sa 3ème édition parue en 1901 est mise à l’Index par Rome le 5 mars 1903. Il retire son livre de la vente.

 

Il continue ses recherches sur la Bible, l’Histoire de l’Eglise, les Pères de l’Eglise ou les conciles.

 

Il collabore à la revue Demain, fondée en 1905, condamnée par Rome en 1907, et sous pseudonyme à la revue La Justice sociale fondée en 1893 par l’abbé Naudet, condamnée par Rome en 1908.

 

Il anime patronages, groupes de prière, etc. Il propose une organisation des œuvres catholiques sur la double base du catéchisme et de l’apostolat.

 

En 1900 il est chargé par la Ville de Lyon de promouvoir les Œuvres de Lyon à l’Exposition universelle de Paris.

 

Il décède en 1911.

 

Il relève par ses réflexions sur la Bible et le Dogme du courant rénovateur et moderniste de l’Eglise catholique, et à ce titre de ce que l’on a appelé l’Ecole de Lyon.

 

 

 

 

 

OUVRAGES

 

 

-      1896, Vérité catholique: preuves et objections

 

-      1897, Je ferai ma prière

 

-      1898, Cours lucide et raisonné de la doctrine chrétienne. Les Sept mystères chrétiens : Trinité, Péché originel, Incarnation, Rédemption, Eucharistie, Résurrection des corps, Eternité, Souffrance, au regard de la nature, de la raison et de l’irréligion

 

-      1899, De l’Organisation des catéchismes et des œuvres de persévérance pour la jeunesse

 

-      1902, Guide des groupes d'études: leur organisation, sujets de conférences, analyses (par un comité de publicistes)

 

-      1904, Manuel complet du catéchisme et du jeune apôtre : 1200 traits d'histoire correspondant aux cours de catéchisme

 

-      1905, Cours de catéchisme étendu et familier, donnant à chaque chapitre un texte fondamental, un grand nombre de sous-questions, des exemples...

 

-      1908, Que penser de la Bible ? (par un groupe de prêtres catholiques)

 

-      1909, Le dogme et l'Evangile: essai comparatif entre les dogmes de l'Eglise catholique et les doctrines du Nouveau Testament (par un groupe de prêtres catholiques)

 

-      1910, Mystère de l'Eucharistie : un simple essai d'explication

 

-      1910, De Saint-Pierre à Pie X : essai chronologique sur les accroissements progressifs de l'autorité pontificale et sur les affaiblissements progressifs des conciles devant la papauté

 

 

 

DOCUMENTS

 

 

-      Semaine religieuse du diocèse de Lyon, 3 mars 1911, nécrologie

 

-      Pie XI, 1938, Index Librorum Prohibitorum

 

-      CEJEP, 1948, Index Librorum Prohibitorum

 

-      PIERRARD Pierre, 1998, Les Chrétiens et l'affaire Dreyfus

 

-      DE BUJANDA Jesus Martinez, 2002, Index des livres interdits: Index librorum prohibitorum 1600-1966

 

-      SARDELLA Louis Pierre, 2011, Demain, une revue catholique d'avant-garde (1905-1907)

 

-      BNF, catalogue, Sifflet

 

-      voir notices sur la revue Demain, l’Ecole mutuelle de Jérôme MORIN

 

 

g.decourt