musée du diocèse de lyon

entrée

Pierre Eskrich

1590

 

 

 

 

 

Pierre ESKRICH (Krug, Cruche, Vase) naît vers 1520 à Paris.

 

Il est brodeur à Paris.

 

Converti aux idées de la Réforme, il préfère s’éloigner de Paris après la mort de François 1er. En 1548 il s’installe à Lyon.

 

Il travaille alors pour Guillaume ROUILLE associé à Macé Bonhomme en tant que peintre et graveur sur bois : ses planches permettent d’imprimer des dessins en regard des textes.

 

En 1552 il part travailler pour Genève où il s’installe en 1554.

 

En 1564 il revient à Lyon, où il travaille pour la Municipalité à la décoration des « entrées royales » de Charles IX et Henri III, et s’y installe en 1565.

 

Pierre ESKRICH participe à l’illustration d’ouvrages catholiques mais aussi protestants. D’ailleurs, marié à une protestante depuis une vingtaine d’années, il fait baptiser en 1568 un fils à la paroisse Sainte-Croix dans le rite catholique. Théodore de Bèze est le parrain de l’un de ses fils.

 

Il décède vers 1590.

 

 

 

 

ŒUVRES

 

 

On trouve ses bois gravés chez Macé Bonhomme, Balthazar ARNOULLET, Jean Pillehotte, Barthélémy Honorat, et surtout Guillaume ROUILLE, tandis que Bernard SALOMON travaille plutôt pour Jean de TOURNES.

 

Parmi ses œuvres il faut noter de nombreuses gravures pour des textes de littérature classique ou des récits et, entre autres, en 1548 les Emblèmes d’ALCIAT, et en 1552 Picta Poesis de Barthélemy ANEAU, ainsi que des planches sur les animaux, les plantes, et des cartes.

 

Parmi ses illustrations pour des ouvrages religieux on peut remarquer :

 

-      1548, Heures à l'usage de Rome (latin-français, chez Guillaume ROUILLE, avec rééditions)

-      1560-1580, carte de l’Exode, carte de Chanaan, carte de Chanaan selon Ezéchiel, carte d’Eden, carte de la Méditerranée orientale, à Lyon chez Frellon et Pillehotte, à Genève chez Lertout et Perrin

-      1563, Biblia sacra (texte de la Vulgate chez Guillaume ROUILLE, avec rééditions)

-      1564, ROUILLE Guillaume, Figures du Nouveau Testament (illustrées de huitains français, réédité)

-      1565, SYMEONI Gabriel, Figure de la Biblia, illustrate de stanze tuscane (en italien)

-      1566, La Mappe-Monde Nouvelle Papistique, histoire de la mappe-monde papistique, en laquelle est déclairé tout ce qui est contenu et pourtraict en la grande table, ou carte de la mappe-monde (ESKRICH travaille plusieurs années sur les gravures qui accompagnent un texte de Jean-Baptiste Trento ; publié à Genève, cet ouvrage constitue une charge virulente contre la Rome du temps)

-      1573, REGNAUT Anthoine, Discours du voyage d'outremer au Sainct Sepulcre de Ierusalem, et autres lieux de la Terre Saincte

-      1578, Missale Romanum

-      1580, THEODORE DE BEZE, Emblèmes (ce sont des courts textes en latin qui prônent les thèses protestantes et critiquent celles des « papistes »)

-      1585, (dans la Bible de Barthélémy Honorat 3 cartes :)

o    la terre de promission (signée : Faciebat Petrus Eskricheus Lugduni 1566)

o    la terre de Chanaan départie aux 12 tribus (signée : Faciebat Petrus Eskrichius 1568)

o    la marche des Hébreux dans le désert (signée : P. Eskricheus inventor)

-      1588, Biblia Sacra, ad vetustissima exemplaria nunc recens castigata, Romaeque revisa : in quibus praeter ea, quae subsequens praefatio indicat, capita singula versibus distincta sunt. Cum pluribus indicibus copiosissimis, ac necessariis (Bible illustrée des deux suites de Pierre ESKRICH pour l'Ancien et le Nouveau Testament)

 

 

 

 

 

DOCUMENTS

 

 

-      Bible 1573, 10 gravures

 

-      Musée de l’Imprimerie de Lyon, Les collections : peintres en bois et tailleurs d’images

 

-      L’illustration biblique au XVIe siècle

 

-      Ministère de la culture, 9 gravures

 

-      LESTRINGANT Franck, 1998, L’Histoire de la Mappe-Monde Papistique, Comptes-rendus des séances de l'Académie des Inscriptions et Belles-Lettres, 142/3, pp. 699-730

 

-      LEUTRAT Estelle, 2007, Les débuts de la gravure sur cuivre en France: Lyon 1520-1565, pp.35-40

 

-      THEODORE DE BEZE, Emblèmes, réédité en 2009 chez Cosmogone, Lyon

 

-      La Mappe-Monde Nouvelle Papistique, réédité en 2010 chez Droz, Genève

 

-      SELBACH Vanessa, 2011, Artisan ou artiste ? La carrière de Pierre Eskrich, brodeur, peintre et graveur, dans les milieux humanistes de Lyon et Genève (ca 1550-1580), Chrétiens et Sociétés XVI°-XXI° siècles, La calvinisme et les arts

 

-      - voir notices sur Barthélemy ANEAU, Guillaume ROUILLE, Guillaume GUEROULT

 

-      voir les notices sur les éditeurs religieux et l’édition religieuse à Lyon

 

 

 

g.decourt